Le point Vétérinaire n° 287 du 01/07/2008
 

Chirurgie canine

Pratique

CAS CLINIQUE

Antoine Bernardé

Centre hospitalier vétérinaire
Unité chirurgicale
275, route Impériale
74370 Saint-Martin-Bellevue

La pénétration oropharyngée d’un corps étranger végétal peut induire une myosite phlegmoneuse cervicale avec boiterie d’un antérieur et cervicalgie.

Résumé

Une chienne est présentée en consultation pour une douleur cervicale et une boiterie du membre antérieur gauche qui évoluent depuis 15 jours. L’anamnèse rapporte une possibilité de pénétration d’un corps étranger par voie orale, non démontrée par les examens déjà réalisés. Une myélopathie cervicale est suspectée. La découverte radiologique d’une densification liquidienne des muscles cervicaux sous-rachidiens conduit au diagnostic de phlegmon cervical. L’hypothèse de pénétration d’un corps étranger est retenue. L’exploration chirurgicale des muscles cervicaux antérieurs permet d’extraire un épillet. La guérison est jugée complète après 10 jours.

Une chienne braque allemand âgée de huit ans est référée pour l’exploration d’une douleur cervicale, associée à une boiterie du membre antérieur gauche, qui évolue depuis 15 jours.Cas clinique 1. Anamnèse La chienne présente un abattement marqué depuis une semaine. L’anamnèse ne rapporte aucune affection notable dans les deux dernières années. Les signes cliniques sont apparus deux semaines auparavant, après une journée de chasse. Des raclements de gorge et des plaintes intermittentes déclenchées, soit par des mouvements, soit par la prise orale d’un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous