Le point Vétérinaire n° 287 du 01/07/2008

Néphrologie du chien et du chat

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

Mathieu Faucher*, Marc Doucet**


*Clinique vétérinaire
8, boulevard Godard
33300 Bordeaux
**Clinique vétérinaire
8, boulevard Godard
33300 Bordeaux

Lors de suspicion de néphromégalie, les hypothèses diagnostiques sont variées. Une approche rigoureuse permet de hiérarchiser les examens complémentaires pour aboutir à un diagnostic.

Résumé

Étapes essentielles

Étape 1 : commémoratifs et anamnèse

• Race

• Âge

• Sexe

• Anamnèse

Étape 2 : examen clinique

• Palpation des reins

• Examen clinique complet

Étape 3 : biologie clinique

• Analyse urinaire

• Examen hématologique

• Examen biochimique

Étape 4 : imagerie médicale

• Radiographie

• Urographie intraveineuse

• Échographie rénale

• Tomodensitométrie

Étape 5 : cytologie et histopathologie

• Cytoponctions rénales

• Biopsies rénales

Une néphromégalie est une lésion. Elle peut être détectée sans difficulté lors de l’examen clinique lorsqu’elle est sévère et/ou unilatérale. Si elle est plus discrète ou si l’animal est gras, l’examen clinique ne suffit pas toujours à l’identifier et l’imagerie médicale est alors nécessaire. Les affections qui peuvent causer une néphromégalie sont nombreuses (tableau 1). Une conduite diagnostique méthodique permet de réduire la liste des hypothèses étiologiques et d’aboutir rapidement au diagnostic.Étape 1 : recueil des commémoratifs et de l’anamnèse Cette étape ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK