Le point Vétérinaire n° 287 du 01/07/2008

MALADIES INFECTIEUSES DES BOVINS

Infos

FOCUS

Clara Marcé

5 bis, route de Port-Blanc
29840 Lanildut

La culture fécale sur mélanges croisés réduit les coûts d’analyse. L’environnement est un bon support de détection, alors que les analyses sur lait de tank restent à optimiser.

Le diagnostic de l’infection par Mycobacterium avium paratuberculosis (Map) est difficile à établir, notamment lors des phases précoces de la maladie (infection subclinique) [1]. À l’occasion du Colloque international sur la paratuberculose au Japon, à l’automne 2007, la qualité des tests diagnostiques utilisés chez les bovins a été abordée [2]. Une synthèse a été proposée sur les sensibilités et spécificités de l’Elisa (sérum et lait individuel) et des cultures fécales (CF) à partir de 58 études (tableau 1) [3]. Elle a été ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK