Le point Vétérinaire n° 286 du 01/06/2008

ZOONOSES PROFESSIONNELLES EN ÉLEVAGE BOVIN

Infos

question de lecteur

Jozef Laureyns

Reproduction obstétrique et santé
du troupeau
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Gand, Salisburylaan 133
B-9820 Merelbeke, Belgique
Jozef.Laureyns@Ugent.be

La brucellose décline, mais les gants restent une protection nécessaire, même si elle est imparfaite.

Le port de gants jetables pour l’obstétrique bovine pourrait être dédaigné par souci environnemental par exemple, mais leur rôle protecteur majeur persiste vis-à-vis de zoonoses toujours menaçantes. J’ai en effet été victime l’an dernier d’une listériose avérée dans les deux jours qui ont suivi une intervention sur un veau mort [1]. Des pustules prurigineuses sont apparues sur mes deux avant-bras, suivies de maux de tête, avec myalgie, lymphadénomégalie axillaire et un léger état fébrile à 37,5 °C. Dans ce cas, la ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK