Le point Vétérinaire n° 286 du 01/06/2008
 

Médecine interne chez le chien et le chat

Mise à jour

Conduite à tenir

Yvan Gamet*, Karine Savary-Bataille**


*Consultant itinérant
en médecine interne,
Quartier Cros de la Mûre
84100 Uchaux
**Pfizer santé animale
23-25, rue du Docteur
Lannelongue
75668 Paris Cedex 14

L’échographie est l’examen de choix pour diagnostiquer un épanchement abdominal. Elle est d’une aide précieuse pour guider l’abdominocentèse lors d’épanchement de faible quantité.

Résumé

Étapes essentielles

Étape 1 : suspecter un épanchement abdominal

• Recueillir les commémoratifs et l’anamnèse

• Palper l’abdomen attentivement

• Réaliser un examen clinique exhaustif

Étape 2 : confirmation de la présence d’un épanchement

• Réaliser des clichés radiographiques

• Réaliser un examen échographique

• Recueillir le liquide par abdominocentèse

Étape 3 : analyser le liquide d’épanchement

• Trancher entre transsudat pur, transsudat modifié, exsudat ou autre type d’épanchement

Étape 4 : établir un diagnostic étiologique

• Recherche de l’étiologie par des analyses sanguines et l’imagerie médicale

Les épanchements abdominaux sont fréquents chez le chien et le chat. Ils peuvent être à l’origine d’une distension abdominale qui motive la consultation ou découverts lors de la réalisation d’examens complémentaires. Les causes étant multiples, seule une approche diagnostique rigoureuse permet d’en déterminer la nature et l’origine, puis de mettre en place un traitement qui n’est pas seulement symptomatique. En premier lieu, le clinicien s’appuie sur l’analyse du liquide d’épanchement, les analyses hémato-biochimiques et l’imagerie médicale.Étape 1 : suspecter un épanchement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous