Le point Vétérinaire n° 285 du 01/05/2008
 

Question de lecteur

Lucile Martin

Unité de nutrition et d’endocrinologie, ENV de Nantes, Atlanpôle, La Chantrerie, 44307 Nantes Cedex

Le lien entre sel et santé fait débat depuis de nombreuses années, que ce soit en médecine humaine ou en médecine animale. Chez l’homme, la publicité clame à longueur de spots qu’il « ne faut pas manger trop salé ». Plus de 2 237 revues sont référencées sur les méfaits du sel dans la base scientifique PubMed. Les effets délétères regroupent l’apparition d’œdèmes extracellulaires, des perturbations du système rénine-angiotensine-aldostérone, la perte d’autorégulation du système vasculaire, une activation de la production d’espèces pro-oxydantes, une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous