Le point Vétérinaire n° 285 du 01/05/2008

CHIRURGIE VASCULAIRE DU CHIEN

Infos

focus

N. Borenstein*, L. Behr**, J. Retortillo***, F. Serres****, V. Gouni*****, C. Carlos Sampedrano******, J.-L. Pouchelon*******, V. Chetboul********, D. Bembaron*********


*IMM Recherche
Institut mutualiste Montsouris
42, boulevard Jourdan, 75014 Paris
**Unité de cardiologie d’Alfort
ENV d’Alfort
7, avenue du général-de-Gaulle
94700, Maisons-Alfort
***Unité de cardiologie d’Alfort
ENV d’Alfort
7, avenue du général-de-Gaulle
94700, Maisons-Alfort
****UMR Inserm-ENVA U841
*****Clinique vétérinaire
42, route de Chartres
78190 Trappes

La persistance du canal artériel se traite souvent de façon sanglante après thoracotomie. Une solution alternative par voie percutanée a été réalisée pour la première fois en France.

La persistance du canal artériel (PCA) est une des cardiopathies congénitales les plus courantes du chien.Physiopathologie de la persistance du canal artériel La PCA correspond à l’absence de fermeture du canal artériel dans les jours qui suivent la naissance. Pendant la période fœtale, cette courte communication vasculaire entre le tronc pulmonaire et l’aorte descendante assure l’essentiel de la perfusion de l’aorte et “shunte” les poumons, dont la pression intravasculaire est élevée. C’est donc le ventricule droit qui assure l’essentiel de la ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK