Le point Vétérinaire n° 285 du 01/05/2008
 

Orthopédie bovine

Pratique

Pas à pas

Marc Delacroix

Pré-Giraud, 42130 Boen
marcdelacroix@wanadoo.fr

La maîtrise du lever du pied conditionne la prévention et le traitement des boiteries.

Chez les bovins, le lever de pied ne doit être ni une contrainte ni une entrave à la précocité d’intervention. Celle-ci est impérative pour régler les boiteries dues à des affections des pieds.

La technique la plus simple, dans la plupart des cas, consiste à lever le membre par le jarret à la verticale jusqu’à ce que la pointe de cette articulation soit à un travers de main de la pointe des fesses.

La qualité des sols doit être prise en compte pour éviter les glissades et les chutes. Des précautions de sécurité sont nécessaires, et elles doivent être adaptées aux systèmes de levage. Cet article en donne quelques illustrations, non exhaustives.

1 Utilisation d’une sangle Une sangle large est préférable à une corde, car elle est moins traumatisante. Il n’est pas nécessaire de la serrer sur le jarret ; de nombreuses vaches bougent moins ainsi. Le serre-jarret, obsolète et dangereux, devrait être remisé dans les vitrines de musée des instruments vétérinaires.

2 Potence fixée sur logettes Le système de potence est pratique mais il ne permet pas de lever un membre antérieur. La mise en place d’une petite estrade derrière la logette améliore la position du pareur.

3 Système fixé sur logettes Suivant la position de la glissière, le système fixé sur logettes permet de lever les membres postérieurs par le jarret, le canon ou le paturon, mais il n’est pas conçu pour lever un antérieur.

4a Lever des membres antérieurs Ce système a été conçu par un éleveur pour lever les membres antérieurs. Un trou permet le passage de la corde d’attache.

4b Lever des membres antérieurs Ce système a été conçu par un éleveur pour lever les membres antérieurs. Un trou permet le passage de la corde d’attache.

4c Lever des membres antérieurs Extrêmement simple d’utilisation, il s’attache facilement et rapidement sur une quelconque barre verticale du cornadis.

5a Cage manuelle Cette petite cage mobile qui peut être manipulée à la main et fixée aux cornadis permet de lever les membres antérieurs () et postérieurs () dans de bonnes conditions de sécurité. La mise en position alors que les vaches sont aux cornadis peut surprendre l’animal. La sangle ventrale doit être bien fixée.

5b Cage manuelle Cette petite cage mobile qui peut être manipulée à la main et fixée aux cornadis permet de lever les membres antérieurs () et postérieurs () dans de bonnes conditions de sécurité. La mise en position alors que les vaches sont aux cornadis peut surprendre l’animal. La sangle ventrale doit être bien fixée.

6 Système de levage fixé à la verticale des ischions Divers systèmes fixés à la verticale des ischions peuvent être adaptés à chaque bâtiment. Le lieu de contention doit être prévu pour une utilisation facile et rapide. Par exemple, les membres postérieurs peuvent être levés par le jarret à l’aide d’un moteur monté sur rail. Une double poulie facilite le levage. Des moufles peuvent rester à demeure pendues à une corde. La sécurité dépend de la qualité de fixation.

7a Lever à l’aide d’une fourche de tracteur Le recours à la fourche de tracteur est pratique pour l’intervention, au cas par cas, au cornadis. Il est donc adapté à l’intervention vétérinaire curative (). Il ne convient pas à un sol trop glissant ou en pente. La corde peut être remplacée par une chaîne avec un crochet. La mise en place d’une sécurité est impérative. Fixée sur le vérin, celle-ci empêche la fourche de se baisser brutalement en cas de rupture du système hydraulique (). Pour lever les antérieurs avec une fourche, la fixation s’effectue au canon.

7b Lever à l’aide d’une fourche de tracteur Le recours à la fourche de tracteur est pratique pour l’intervention, au cas par cas, au cornadis. Il est donc adapté à l’intervention vétérinaire curative (). Il ne convient pas à un sol trop glissant ou en pente. La corde peut être remplacée par une chaîne avec un crochet. La mise en place d’une sécurité est impérative. Fixée sur le vérin, celle-ci empêche la fourche de se baisser brutalement en cas de rupture du système hydraulique (). Pour lever les antérieurs avec une fourche, la fixation s’effectue au canon.

8 Cages professionnelles Différents types de cages tractables ou transportables sur une remorque adaptée sont utilisés par les pareurs professionnels. Celles-ci sont utiles pour réaliser des séries de parage dans une même exploitation. Le levage est mécanique, électrique ou hydraulique. Leur prix varie entre 3 000 et 25 000 €. Il convient d’en tester plusieurs avant d’en acheter une.