Le point Vétérinaire n° 284 du 01/04/2008

Cardiologie du chien et du chat

Pratique

Cas clinique

François Serres*, Valérie Chetboul**, Carolina Carlos Sampedrano***, Vassiliki Gouni****, Jean-Louis Pouchelon*****


*Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort

Un rythme idioventriculaire peut être observé chez les animaux qui présentent une affection de l’abdomen. Si celle-ci est splénique, une surveillance cardiaque s’impose.

Un chien labrador mâle âgé de 12 ans est présenté à la consultation en raison d’un abattement d’apparition brutale. Lors de l’examen clinique, l’animal se révèle sévèrement affaibli. Les muqueuses sont pâles et le temps de recoloration capillaire est normal. À l’examen cardiovasculaire, une fréquence cardiaque de 130 battements par minute, associée à un rythme légèrement irrégulier et à un pouls frappé est mise en évidence. Aucun bruit supplémentaire n’est noté. Une masse dans l’abdomen craniale gauche est détectée à la ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK