Le point Vétérinaire n° 284 du 01/04/2008

Question de lecteur

Hervé Bourhy

Institut Pasteur, Centre national de référence pour la rage, Centre collaborateur
de l’Organisation mondiale de la santé de référence et de recherche sur la rage
UPRE Dynamique des lyssavirus et adaptation à l’hôte
28, rue du Dr Roux, 75015 Paris

Un cycle épidémiologique de rage circulant chez les chauves-souris a été observé en Europe. Les virus responsables appartiennent à deux génotypes du genre lyssavirus : les lyssavirus européens de chauves-souris de types 1 (EBLV-1) et 2 (EBLV-2). Seul le virus EBLV-1 est retrouvé en France. Les données de surveillance passive sont en faveur d’une atteinte préférentielle de la grande sérotine (Eptesicus serotinus). Cependant, les études de surveillance active indiquent qu’ils sont retrouvés chez de très nombreuses espèces de chauves-souris insectivores. La ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK