Le point Vétérinaire n° 284 du 01/04/2008
 

Maladies infectieuses des bovins

Pratique

Étude de cas

Ilonka Sigrist*, David Francoz**, Sébastien Buczinski***


*Département des sciences
cliniques
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal
3200 Rue Sicotte
CP 5000 Saint-Hyacinthe, Qc,
Canada, J2S 7C6
**Département des sciences
cliniques
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal
3200 Rue Sicotte
CP 5000 Saint-Hyacinthe, Qc,
Canada, J2S 7C6

Les thromboses de la veine cave caudale sont difficiles à diagnostiquer du vivant de l’animal, mais l’échographie est une aide, par voie trans- ou intra-abdominale.

Résumé

Une étude rétrospective est réalisée à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Montréal (Canada) pour évaluer les enseignements du tableau clinique, des examens complémentaires et des rapports d’autopsie lors de thrombose de la veine cave caudale (TVCC) chez des vaches adultes. Dix dossiers sont retenus grâce à un diagnostic confirmé par échographie du vivant de l’animal ou par nécropsie, avec un examen physique complet à l’arrivée. L’anorexie, l’hyperthermie et les troubles respiratoires dominent le tableau clinique, autant de signes non spécifiques. Les examens hématologiques et biochimiques sont peu révélateurs. L’intérêt d’examiner le foie grâce à l’échographie ressort de cet essai. Le traitement, incluant une antibiothérapie prolongée, permet un seul retour en production à moyen terme sur les dix cas référés.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...