Le point Vétérinaire n° 283 du 01/03/2008

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES BOVINS

Infos

focus

Henry Gesché*, Édouard Timsit**, Ellen Schmitt-Van de Leemput***


*Clinique vétérinaire
ZA, route de Couterne
53110 Lassay-les-Châteaux
**ENV de Nantes
BP 40706, 44307 Nantes Cedex
***Clinique vétérinaire
1, rue Pasteur
53700 Villaines-la-Juhel

Des antibiogrammes ont été effectués lors d’épisodes respiratoires chez de jeunes bovins dans la Mayenne. Les résultats invitent à repenser la gestion des échecs thérapeutiques.

Les maladies respiratoires des jeunes bovins sont omniprésentes dans les ateliers d’engraissement, mais aussi dans le cheptel de renouvellement allaitant et laitier. Elles engendrent des pertes économiques importantes [a, b]. Leur traitement repose sur l’emploi d’antibiotiques, mais les critères de sélection de ces derniers ne sont pas toujours raisonnés (encadré 1) [d]. Le diagnostic étiologique étant fréquemment absent ou incomplet, le praticien choisit le plus souvent des molécules à large spectre d’activité en première intention. En cas d’échec, il prescrit ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...