Le point Vétérinaire n° 281 du 01/12/2007

CLOSTRIDIOSES DES BOVINS

Infos

question de lecteur

Hélène Chamoux

Clinique vétérinaire, Lot. Beaumier
Route de Ponet, 26150 Die

Le tétanos ne se traduit pas systématiquement par “plaie et mort” chez les bovins.

Il est permis de suspecter un tétanos en l’absence évidente de plaie profonde souillée. Clostridium tetani, bacille Gram +, peut ainsi se multiplier après une discrète piqûre, mais aussi dans un nombril de veau, ou un pré-estomac (en lien avec un corps étranger perforant), voire dans un utérus après prolapsus [3]. Des anazooties peuvent aussi survenir, sans plaie évidente, après un changement brutal de conditions d’élevage : C. tetani, hôte normal de l'intestin des bovins pourrait produire une grande quantité de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK