Le point Vétérinaire n° 280 du 01/11/2007

Traumatologie du chat

Pratique

CAS CLINIQUE

Marc Dhumeaux*, Philippe Haudiquet**


*Clinique vétérinaire
35, avenue Patton
49000 Angers

Une dyspnée sévère d’apparition soudaine est observée chez un jeune chat. Des radiographies du thorax évoquent une rupture trachéale intrathoracique, confirmée par une trachéoscopie.

Résumé

Un chat est présenté en consultation pour une dyspnée sévère apparue deux jours auparavant. Des radiographies du thorax et une trachéoscopie mettent en évidence une rupture trachéale en région thoracique. Un traitement médical qui associe une corticothérapie et une oxygénothérapie, suivi d’un traitement chirurgical de la rupture trachéale par anastomose termino-terminale permettent une récupération complète de l’animal.

La rupture trachéale chez le chat est une affection peu décrite : seulement 30 cas de rupture trachéale non iatrogène ont été publiés depuis 1972 [1, 3 à 5, 7, 9 à 13 à 19]. La lésion est toujours d’origine traumatique et souvent associée à un accident de la voie publique. L’origine en serait une hyperextension de la tête et du cou conduisant à une rupture de la trachée dans une zone de plus grande laxité et de moindre résistance qui ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...