Le point Vétérinaire n° 280 du 01/11/2007

Biochimie des bovins

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

SébastienVandeputte

Université de Liège
Département clinique des animaux de production
Pôle ruminants-porcs
Boulevard de Colonster n° 20
Bâtiment B42
4000 Sart Tilman (Liège)
Belgique

Le dosage de la lactémie présente une valeur diagnostique et pronostique chez les bovins. Plusieurs contextes d’hyperlactémie sont à distinguer.

Résumé

Étapes essentielles

Contexte 1 : hyper-L-lactatémie lors d’affection respiratoire

Contexte 2 : hyper-D-lactatémie et diarrhée néonatale

Contexte 3 : hyper D-lactatémie d’origine ruminale

Contexte 4 : conséquences pour le traitement

Désormais, lors des grands événements de buiatrie, le thème de la lactatémie est décliné à plusieurs reprises, ce qui témoigne de l’intérêt croissant suscité par ce paramètre biochimique en médecine bovine (figure 1, encadré 1) [a, b]. Il existe des appareils portables pour doser l’un des stéréo-isomères du lactate au chevet du bovin malade (photo 1), ce qui en fait, dans certains contextes, un paramètre utilisable en routine. Comprendre la diversité des contextes d’hyperlactatémie permet aussi de mieux les gérer ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK