Le point Vétérinaire n° 280 du 01/11/2007

Nouveaux animaux de compagnie

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

Étienne Andreu de Lapierre

58, rue de Gergovie
75014 Paris

Le jetage, chez le lapin, est un motif de consultation fréquent lors d’affection des cavités nasales et des sinus. Il n’est toutefois pas spécifique d’une affection des voies respiratoires hautes.

Résumé

Étapes essentielles

Étape 1 : recueil des commémoratifs

Étape 2 : démarche diagnostique

• Examen clinique

• Typage du jetage

• Hypothèses étiologiques : chercher la ou les causes les plus probables selon l’examen clinique et les commémoratifs

• Réalisation d’examens complémentaires

Étape 3 : traitement

• Traitement symptomatique

- nettoyage des yeux

- désobstruction des narines

• Traitement étiologique

- antibiothérapie

- traitement chirurgical

Chez le lapin, l’orifice des narines présente de nombreux récepteurs sensoriels, ce qui le rend très sensible au toucher (20 à 25 vibrisses sur les côtés des babines supérieures). L’organe voméronasal et l’épithélium olfactif sont localisés dans l’os nasal, ce qui confère au lapin un odorat puissant. Il respire obligatoirement par le nez. Par conséquent, toute lésion des narines, de l’os nasal ou des sinus peut avoir des conséquences graves, voire fatales, car elle compromet la respiration [8].Étape 1 : recueil ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...