Le point Vétérinaire n° 280 du 01/11/2007

Parasitologie des bovins

Pratique

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen

Unité de pharmacologie et toxicologie, ENV de Nantes

Lors de coccidiose, le toltrazuril présente une longue rémanence, alors que le diclazuril bénéficie d’un temps d’attente nul et d’une absence de contre-indication environnementale.

Un vétérinaire est appelé dans un élevage de veaux laitiers âgés d’une à deux semaines. Certains d’entre eux présentent une diarrhée apparue 24 heures auparavant. Des fèces verdâtres et ramollies sont observées. Une coproscopie révèle la présence de nombreux ookystes. Un diagnostic de coccidiose est établi. Le praticien décide avec l’éleveur de mettre en place un traitement métaphylactique chez les veaux malades et non malades.  •Baycox® Bovis(1) : Longue rémanence chez l’animal Baycox® Bovis est un médicament à base de toltrazuril présenté sous ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK