Le point Vétérinaire n° 279 du 01/10/2007
 

Production et santé de la vache laitière

Mise à jour

LE POINT SUR…

Francis Serieys

Filière blanche
12, quai Dugay-Trouin
35000 Rennes francis.serieys@wanadoo.fr

Manipuler la photopériode au cours de la lactation et au tarissement semble intéressant pour optimiser la production et la santé des vaches, dans différents contextes d’élevage laitier.

Résumé

Les effets de la photopériode se font sentir à toutes les étapes de la vie de la vache laitière, du sevrage jusqu’à l’âge adulte. Ils sont particulièrement importants chez la génisse prépubère pour le développement de la mamelle et pendant la période sèche pour le renouvellement du tissu sécrétoire. L’impact sur la production laitière est significatif.

Le maintien des vaches taries dans l’obscurité pendant 16 heures par jour avec un retour à l’éclairement naturel après le vêlage est l’une des rares techniques qui permettent d’améliorer à la fois la production laitière et l’immunité de la vache pendant la période critique du péripartum.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...