Le point Vétérinaire n° 279 du 01/10/2007

HYPERPLASIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE CHEZ LE CHIEN

Info

FOCUS

Éric Vandaële

4, square de Tourville
44470 Carquefou

La réponse clinique induite par une cure de sept jours de comprimés d’acétate d’osatérone persiste six mois, sans qu’il s’agisse d’une castration chimique.

Les innovations liées au traitement de la fonction de reproduction sont rares. La dernière d’importance date de 1996, avec le lancement de l’aglépristone (Alizine®) comme traitement abortif des chiennes saillies sans le consentement de leurs propriétaires. Cette solution injectable, permet au groupe pharmaceutique Virbac d’occuper la première place de ce petit marché lié à la reproduction chez les animaux de compagnie (6 millions d’euros au total). De plus, les médicaments de la fonction de la reproduction s’adressent, pour la quasi-totalité ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK