Le point Vétérinaire n° 278 du 01/09/2007
 

Ophtalmologie du chien et du chat

Infos

FOCUS

Patrick Lazard

80, rue Péreire
78100 Saint-Germain-en-Laye

Les barrières hémato-rétiniennes forment une structure complexe de l’œil dont le dysfonctionnement a des répercussions majeures sur certaines maladies “cécitantes”.

La rétine est un tissu d’origine ectodermique hautement différencié et très fragile. À l’image du cerveau, elle est isolée du sang par deux structures tissulaires qui la maintiennent dans un milieu filtré et constant, nécessaire à son bon fonctionnement [19]. Ces dernières forment les barrières hémato-rétiniennes [37]. L’épithélium pigmenté d’origine ectodermique constitue la barrière hémato-rétinienne externe (BHRE). Il sépare les couches externes de la rétine de la couche vasculaire de l’œil (choroïde) [42]. La microvascularisation issue des artères rétiniennes, d’origine mésodermique, forme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous