Le point Vétérinaire n° 278 du 01/09/2007

Dermatologie du chien

Pratique

CAS CLINIQUE

William Bordeau

Consultant en dermatologie vétérinaire
Clinique vétérinaire
3, avenue Foch
94700 Maisons-Alfort
bordeauwilliam@yahoo.fr

Une dysplasie folliculaire stricto sensu est décrite, pour la première fois, chez une chienne cane corso. Aucun traitement efficace n’a encore été décrit pour cette affection.

Résumé

Une chienne cane corso de onze mois est présentée pour une alopécie bilatérale et symétrique, localisée en région temporale, en face externe des oreilles, en zones latérale et ventrale de l’encolure, sur les côtés du thorax eten face interne des membres postérieurs. Cette alopécie évolue depuis cinq mois. L’examen histologique permet d’établir un diagnostic de dysplasie folliculaire stricto sensu. Un traitement à base de mélatonine est tenté, ans résultat.

Une chienne cane corso, de robe noire, stérilisée et âgée de onze mois, est présentée en consultation pour une perte de poils anormale depuis plusieurs mois.Cas clinique 1. Commémoratifs La chienne vit en appartement avec un chat qui ne présente aucune dermatose. Elle n’a pas de contact avec d’autres animaux. Elle côtoie toutefois d’autres chiens lors de ses promenades. Aucune contagion humaine n’est relatée. Aucun traitement antiparasitaire n’est réalisé, aussi bien chez la chienne que chez le chat. La chienne mange des croquettes achetées en grande surface. Elle ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK