Le point Vétérinaire n° 277 du 01/07/2007
 

Analyses biologiques chez les bovins

Mise à jour

FICHE TECHNIQUE

Gilles Jubert*, Bérangère Ravary**


*Rue du Bourg, 58500 Chevroches
**Unité pédagogique de chirurgie, ENVA, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex

En adaptant ses choix techniques au contexte clinique, le praticien peut ponctionner un épanchement abdominal de façon atraumatique et en retirer de nombreux enseignements.

Références

  • 1 - Burton S, Lofstedt J, Webster S, McConkey S. Peritoneal fluid values and collection technique in young, normal calves. Vet. Clin. Path. 1997;26(1):38-44.
  • 2 - Blood DC, Henderson JA, Radostits OM. Abdominal paracentesis; Disease of the peritoneum. In: Veterinary Medicine. 7th ed., Baillere Tindall, London. 1990:161-165,221-225.
  • 3 - Fecteau G. Management of peritonitis in cattle. Vet. Clin. North Am. Food. Anim. Pract. 2005;21:155-171.
  • 4 - Frame NW. The use of abdominocentesis in cattle. Cattle Pract. 1997;5(part1):35-39.
  • 5 - Guatteo R, Assié S, Cesbron N. L’abdominocentèse chez les bovins. Point Vét. 2005;36(253):56-57.
  • 6 - Kaiser G. Zur kenntnis der transsudate und exsudate bei tieren unter normalen und patholgischen verhätnissen. Doctoral dissertation. Royal institute for Experimental Therapy. Frankfurt aM. Germany 1909.
  • 7 - Kopcha M, Schultz AE. Peritoneal fluid. Part I. Adominocentesis in cattle and interpretation of nonneoplastic samples. Comp. Contin. Educ. Pract. Vet. 1991;13:519-525.
  • 8 - Kopcha M, Schultz AE. Peritoneal fluid. Part II. Adominocentesis in cattle and interpretation of nonneoplastic samples. Comp. Contin. Educ. Pract. Vet. 1991;13:703-709.
  • 9 - Larkin H. Veterinary cytology – collection and examination of body cavity fluids in animals. Ir. Vet. J. 1994;47:211-219.
  • 10 - Oehme FW. Cytologic examination of the peritoneal fluid in the diagnosis of cattle disease. J. Am. Vet. Med. Assoc. 1969;155:1923-1927.
  • 11 - Ravary B. Procédures diagnostiques utiles pour investiguer un problème digestif chez un bovin. Dans : Médecine et chirurgie digestive en pratique bovine. Polycopié. ENV d’Alfort,2003:9p.
  • 12 - Ravary B. Déformations du flanc chez les bovins. Point Vét. 2004;35(n° spécial):131-139.

Tableau 1 : Causes et types d’épanchements abdominaux associés chez les bovins

La liste des indications de la paracentèse abdominale (colonne de gauche) est longue. Le diagnostic différentiel n’est pas aussi aisé qu’il apparaît car le typage de l’épanchement peut être complexe (biochimie différentielle lors d’uropéritoine), coûteux (cytologie), voire délicat (recherche de cellules tumorales, de lymphocytes anormaux ou de cellules dégénérées). D’après [2, 6, 10, 11].

Tableau 2 : Sites de ponction à privilégier selon l’origine présumée de l’épanchement péritonéal

Multiplier les sites limite le risque de faux négatifs et commencer par le plus suspect cliniquement selon l'affection incriminée permet de gagner du temps.

Tableau 3 : Avantages et inconvénients des instruments de paracentèse abdominale

Les instruments atraumatiques sont à privilégier (sonde trayeuse). Des astuces autorisent un prélèvement à distance du site inflammatoire (sonde urinaire ou gastrique).

Tableau 4 : Caractéristiques macroscopiques du liquide recueilli et diagnostic associé

L’aspect macroscopique de l’épanchement recueilli donne souvent de précieuses indications étiologiques. - : ponction négative ; + : de quelques gouttes à 5 ml ; ++ = de 10 à 100 ml ; +++ = de 100 ml à plusieurs litres ; … à … = évoluant de … à … ; () = observation irrégulière. D’après [8, 9, 11].