Le point Vétérinaire n° 277 du 01/07/2007

Intoxication par les rodenticides anticoagulants chez le chien et le chat

Infos

FOCUS

Éric Vandaële

4, square de Tourville, 44470 Carquefou

Finies les nombreuses ampoules de spécialités humaines à ouvrir lors d’intoxication aux anticoagulants chez le chien : un médicament vétérinaire arrive !

La vitamine K1 est connue de longue date comme l’antidote spécifique des effets anticoagulants des rodenticides à base d’antivitamine K chez les chiens et les chats. Pourtant, cet antidote n’était pas disponible sous une forme injectable vétérinaire appropriée à cet usage. Il était, jusqu’à présent, nécessaire de recourir à une spécialité humaine, très insuffisamment dosée pour un usage chez l’animal. Dix ans après avoir mis sur le marché les comprimés dosés à 50 mg de vitamine K1 pour le relais oral du ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK