Le point Vétérinaire n° 277 du 01/07/2007
 

Orthopédie du chien

Mise à jour

LE POINT SUR…

Fabien Arnault*, Éric Viguier**


*Service de chirurgie
ENV de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile
**Service de chirurgie
ENV de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile

L’arthroscopie offre une vision intérieure de l’articulation qui permet d’apprécier la couleur, la forme et la texture de la quasi-totalité des tissus qui la constituent.

Résumé

L’arthroscopie du grasset offre une vision intérieure de l’articulation qui permet d’apprécier la couleur, la forme et la texture de la quasi-totalité des tissus qui la constituent. L’exploration du grasset commence par les compartiments médial, puis intercondylien, puis latéral, puis fémoro-patellaire, et se termine par le compartiment suprapatellaire. Cet article présente les images arthroscopiques d’un grasset normal.

Cet article décrit, à travers l’exploration codifiée du grasset, l’anatomie arthroscopique d’une articulation complexe. Une connaissance anatomique rigoureuse de la région est le préambule indispensable à une bonne exploration arthroscopique. La vision nouvelle de l’articulation qu’offre l’arthroscopie peut dérouter le néophyte. L’objectif de cet article est de se familiariser avec les images arthroscopiques d’une articulation encore trop peu souvent proposée à cet examen. L’anatomie arthroscopique du grasset divise l’articulation en cinq compartiments : le cul-de-sac suprapatellaire, l’articulation fémoro-patellaire, le compartiment médial de l’articulation fémoro-tibiale, la fosse intercondylienne et le compartiment latéral de l’articulation fémoro-tibiale [1]. Un compartiment postérieur peut être ajouté comme sixième compartiment.

Person explore le grasset en commençant par les compartiments médial, puis intercondylien, puis latéral, puis fémoro-patellaire, et termine par le compartiment suprapatellaire [2].

Compartiment médial

Afin d’observer le compartiment médial du genou, l’arthroscope est introduit par la voie antéro-latérale, puis il passe dans la fosse intercondylienne et va se placer au bord interne du condyle médial, le genou étant faiblement fléchi (photo 1).

Le bord cranial du ménisque médial et le condyle fémoral médial sont visualisables. Le genou est mis en valgus et en rotation externe afin d’observer le ménisque médial dans son intégralité et l’intégrité du plateau tibial sous-méniscal. L’examen du ménisque médial nécessite l’utilisation d’un crochet palpateur introduit par la voie instrumentale antéro-médiale.

Fosse intercondylienne

La fosse intercondylienne est observée en basculant l’arthroscope dans sa direction, le genou étant en flexion (). Les ligaments croisés sont observés et palpés instrumentalement.

Compartiment latéral

Le compartiment latéral est ensuite visualisé afin d’observer le plateau tibial latéral et le condyle fémoral latéral (). Un varus et une rotation interne permettent de voir le ménisque latéral (palpé avec le crochet), le tendon du muscle poplité et du muscle long extenseur des doigts. Pour faciliter l’observation du compartiment latéral, un abord antéro-médial est possible. Le membre de l’animal est ensuite mis en extension (). L’arthroscope est acheminé dans le compartiment suprapatellaire en passant dans la rampe latérale délimitée par la lèvre trochléaire latérale et le condyle fémoral latéral.

Compartiment suprapatellaire

Une fois dans le compartiment suprapatellaire, l’arthroscope est tourné sur lui-même de 180° afin d’en examiner l’ensemble ().

Compartiment fémoro-patellaire

Le membre toujours en extension, l’arthroscope est descendu dans la rampe médiale avant d’être poussé sous la rotule afin d’examiner l’articulation fémoro-patellaire (). Le tendon quadricipital, la trochlée et la face caudale de la rotule sont observés. La dynamique rotulienne s’explore en imprimant des mouvements de flexion/extension au grasset et en mobilisant passivement la rotule.

L’arthroscopie du genou permet une inspection précise de la plupart des structures articulaires du genou, le compartiment postérieur, les rampes condyliennes, la face inférieure du ménisque externe et la partie antérieure du ménisque latéral restant difficiles d’accès. D’autres voies d’abord arthroscopiques sont décrites pour pallier ces insuffisances. L’arthroscopie et l’imagerie par résonance magnétique sont actuellement les moyens diagnostiques les plus intéressants face à une mono-arthropathie quand la clinique, la ponction articulaire et la radiographie n’ont pas permis d’établir un diagnostic. L’arthroscopie demeure une technique invasive, délicate à maîtriser et coûteuse en matériel. Cependant, elle présente l’avantage de pouvoir être à la fois le dernier temps exploratoire de l’articulation du genou et le premier temps thérapeutique.

POINTS FORTS

• Une connaissance anatomique rigoureuse du grasset est fondamentale lors d’exploration arthroscopique.

• L’arthroscopie du grasset explore cette région en six compartiments.

• La dynamique rotulienne s’explore en mettant en mouvement de flexion/extension le grasset et en mobilisant passivement la rotule.

• L’arthroscopie est un temps exploratoire et, éventuellement, thérapeutique.

EN SAVOIR PLUS

- Arnault F, Viguier E. L’arthroscopie du grasset. Point Vét. 2007;275(38):64-65.

- Bardet JF. Anatomie descriptive arthroscopique du grasset du chien. Prat. Méd. Chir. Anim. Comp. 1999;34(4):512-522.

- Beale BS. Arthroscopic assisted stabilization of the craniate deficient stifle in dogs using a percutaneous prosthetic ligament suture anchor technique. Vet. Surg. 2000;29(5):457.

Références

  • 1 - Kivumbi CW, Bennet D. Arthroscopy of the canine stifle joint. Vet. Rec. 1981;109:241.
  • 2 - Person MW. A procedure for arthroscopic examination of the canine stifle joint. J. Am. Anim. Hosp. Assoc. 1985;21:179.

1 Exploration du compartiment médial d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

1 Exploration du compartiment médial d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien (le triangle rouge représente le champ visuel couvert par l’arthroscope)

1 Exploration du compartiment médial d’une articulation fémoro-tibiale gauche Vue arthroscopique du compartiment médial de l’articulation fémoro-tibiale.

1 Exploration du compartiment médial d’une articulation fémoro-tibiale gauche Vue arthroscopique du compartiment médial de l’articulation fémoro-tibiale, le membre étant placé en valgus.

2 Exploration de la fosse intercondylienne d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

2 Exploration de la fosse intercondylienne d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien.

2 Exploration de la fosse intercondylienne d’une articulation fémoro-tibiale gauche Vue arthroscopique de la fosse intercondylienne. LCCd : ligament croisé caudal. LCCr : ligament croisé cranial.

3 Exploration du compartiment latéral d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

3 Exploration du compartiment latéral d’une articulation fémoro-tibiale gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien.

3 Exploration du compartiment latéral d’une articulation fémoro-tibiale gauche Vues arthroscopiques du compartiment latéral de l’articulation fémoro-tibiale.

3 Exploration du compartiment latéral d’une articulation fémoro-tibiale gauche Vues arthroscopiques du compartiment latéral de l’articulation fémoro-tibiale.

4 Exploration de la rampe latérale d’un grasset gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

4 Exploration de la rampe latérale d’un grasset gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien.

4 Exploration de la rampe latérale d’un grasset gauche Vue arthroscopique de la rampe latérale gauche. LTL : lèvre trochléaire latérale CFL : condyle fémoral latéral

5 Exploration du compartiment suprapatellaire d’un grasset gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

5 Exploration du compartiment suprapatellaire d’un grasset gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien.

5 Exploration du compartiment suprapatellaire d’un grasset gauche Vues arthroscopiques du compartiment suprapatellaire.

5 Exploration du compartiment suprapatellaire d’un grasset gauche Vues arthroscopiques du compartiment suprapatellaire.

6 Exploration de l’articulation fémoro-patellaire d’un grasset gauche Arthroscope en place lors de l’acte chirurgical.

6 Exploration de l’articulation fémoro-patellaire d’un grasset gauche Arthroscope en place, représentation sur le squelette d’un chien.

6 Exploration de l’articulation fémoro-patellaire d’un grasset gauche Vues arthroscopiques de l’articulation.

6 Exploration de l’articulation fémoro-patellaire d’un grasset gauche Vues arthroscopiques de l’articulation.