Le point Vétérinaire n° 277 du 01/07/2007

Orthopédie du chien

Mise à jour

LE POINT SUR…

Fabien Arnault*, Éric Viguier**


*Service de chirurgie
ENV de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile
**Service de chirurgie
ENV de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile

L’arthroscopie offre une vision intérieure de l’articulation qui permet d’apprécier la couleur, la forme et la texture de la quasi-totalité des tissus qui la constituent.

Résumé

L’arthroscopie du grasset offre une vision intérieure de l’articulation qui permet d’apprécier la couleur, la forme et la texture de la quasi-totalité des tissus qui la constituent. L’exploration du grasset commence par les compartiments médial, puis intercondylien, puis latéral, puis fémoro-patellaire, et se termine par le compartiment suprapatellaire. Cet article présente les images arthroscopiques d’un grasset normal.

Cet article décrit, à travers l’exploration codifiée du grasset, l’anatomie arthroscopique d’une articulation complexe. Une connaissance anatomique rigoureuse de la région est le préambule indispensable à une bonne exploration arthroscopique. La vision nouvelle de l’articulation qu’offre l’arthroscopie peut dérouter le néophyte. L’objectif de cet article est de se familiariser avec les images arthroscopiques d’une articulation encore trop peu souvent proposée à cet examen. L’anatomie arthroscopique du grasset divise l’articulation en cinq compartiments : le cul-de-sac suprapatellaire, l’articulation fémoro-patellaire, le compartiment médial ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK