Le point Vétérinaire n° 277 du 01/07/2007

Chirurgie des bovins laitiers

Pratique

PAS À PAS

Anne-Marie Bélanger*, Sébastien Buczinski**


*Faculté de médecine vétérinaire
3200 rue Sicotte, J2S 7C6 St-Hyacinthe, Québec, Canada
**Faculté de médecine vétérinaire
3200 rue Sicotte, J2S 7C6 St-Hyacinthe, Québec, Canada

La caudectomie est indiquée après certains traumatismes et utilisée en élevage laitier lors de traite par l’arrière.

Certaines situations cliniques requièrent une amputation de la queue chez les bovins, par exemple une fracture des vertèbres coccygiennes ou une lacération cutanée profonde. L’Amérique du Nord et certains pays européens disposent d’un certain recul sur la caudectomie bovine. En effet, ce geste y est fréquemment pratiqué en élevage de bovins laitiers, pour améliorer le confort du trayeur, surtout dans les salles de traite avec abord par l’arrière de l’animal(1). Une justification hygiénique a parfois été avancée pour la caudectomie de convenance, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK