Le point Vétérinaire n° 276 du 01/06/2007
 

Reproduction de la chienne

Mise à jour

LE POINT SUR…

Emmanuel Fontaine*, Marie-Laure Tanneur**, Alexandre Josien***


*Cerca-ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**19, route de Léguevin
31820 Pibrac
***19, route de Léguevin
31820 Pibrac

Les mammites gangreneuses sont souvent très spectaculaires. Elles ont des répercussions sur l’état général de la chienne et une intoxication des chiots est possible par ingestion du lait.

Résumé

La mammite gangreneuse, simple à diagnostiquer, nécessite une bonne gestion thérapeutique. S’il convient de soigner la mère, il est indispensable de ne pas négliger les chiots, qui doivent être séparés de celle-ci pour éviter un éventuel syndrome du lait toxique. Une bonne hygiène de la maternité est la meilleure prévention de cette affection.

Ceci est illustré par un cas clinique : une chienne labrador âgée de trois ans en lactation, qui a mis bas quatre semaines plus tôt, est présentée en urgence pour une diarrhée mucoïde aiguë associée à un abattement sévère. Un choc septique lié à une mammite aiguë située sur M5 gauche est diagnostiqué. Cette mammite évolue en une journée en mammite gangreneuse et conduit à la gangrène de la mamelle.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...