Le point Vétérinaire n° 275 du 01/05/2007
 

Cancérologie du chien

Infos

FOCUS

Pascal Richez

TransPharm
42, chemin des Olivettes
BP 734160 Saint-Geniès-des-Mourgues

Chez le chien, la protéomique permet le diagnostic précoce des cancers dans les races à risque et le suivi de leur évolution.

Des progrès considérables ont été réalisés depuis la mise au point des techniques de spectrométrie de masse par Biemann, en 1958, qui ont permis les premières analyses d’acides aminés. Les descriptions des génomes humain, puis animal ont ensuite représenté les étapes les plus marquantes des années 1990, la décennie de la génomique. La transcription du génome en séquences d’acides aminés, donc de protéines, a dès lors été facilitée par le développement de techniques analytiques qui couplent l’ionisation et la détection ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...