Le point Vétérinaire n° 275 du 01/05/2007
 

Néphrologie du chat

Pratique

SUR ORDONNANCE

Jean-Claude Desfontis*, Hervé Lefebvre**


*Unité de pharmacologie
et toxicologie
ENV de Nantes, Atlanpôle,
La Chantrerie
44307 Nantes Cedex 03
**Unité de physiologie
et thérapeutique
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse Cedex 3

Le bénazépril est le traitement de choix de l’insuffisance rénale chronique chez le chat. L’alimentation doit être appauvrie en protéines et en phosphates.

Un chat européen de 7 kg est présenté à la consultation dans le cadre du suivi d’une insuffisance rénale chronique (IRC). Les examens complémentaires révèlent une urémie modérée (0,8 g/l), une créatininémie de 300 µmol/l et une protéinurie avec un ratio protéine/créatinine urinaire supérieur à 1. Aucun signe d’anorexie, de déshydratation, d’anémie, d’hypertension artérielle et d’hypokaliémie n’est noté.FORTEKOR® : Lutte contre la protéinurie Fortekor® contient 4,6 mg de bénazépril sous forme de chlorhydrate. Il agit par son métabolite actif, le bénazéprilate, en inhibant l’enzyme de conversion ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous