Le point Vétérinaire n° 275 du 01/05/2007

Intéractions médicamenteuses

Infos

FOCUS

Éric Vandaële

4, Square de Tourville
44470 Carquefou

Le danger représenté par l’association de deux molécules avec des taux de liaison plasmatique élevés est largement surestimé.

« Pour éviter une éventuelle interaction médicamenteuse, il convient de ne pas associer deux molécules présentant des taux de liaison plasmatiques élevés ». Cette évidence était fondée sur une théorie considérée comme fausse. Les pharmacologues s’accordent en effet pour considérer que cette interaction a été très largement surestimée.Une idée fausse à l’origine de précautions abusives Paradoxalement, les mises en garde fondées sur cette conception ancienne figurent de plus en plus souvent dans les résumés officiels des caractéristiques des produits (RCP) lorsque les nouveaux ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK