Le point Vétérinaire n° 275 du 01/05/2007
 

Intéractions médicamenteuses

Infos

FOCUS

Éric Vandaële

4, Square de Tourville
44470 Carquefou

Le danger représenté par l’association de deux molécules avec des taux de liaison plasmatique élevés est largement surestimé.

« Pour éviter une éventuelle interaction médicamenteuse, il convient de ne pas associer deux molécules présentant des taux de liaison plasmatiques élevés ». Cette évidence était fondée sur une théorie considérée comme fausse. Les pharmacologues s’accordent en effet pour considérer que cette interaction a été très largement surestimée.Une idée fausse à l’origine de précautions abusives Paradoxalement, les mises en garde fondées sur cette conception ancienne figurent de plus en plus souvent dans les résumés officiels des caractéristiques des produits (RCP) lorsque les nouveaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous