Le point Vétérinaire n° 274 du 01/04/2007

DERMATOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Emmanuel Bensignor

Consultant en dermatologie
et allergologie vétérinaire
(Rennes, Paris, Nantes)
6, rue de la Mare-Pavée
35510 Cesson-Sévigné

Les causes des atteintes des coussinets sont variées alors que les lésions observées sont en petit nombre. Le diagnostic s’établit donc principalement par un examen histologique de biopsies.

Résumé

Les affections des coussinets ont des origines variées. Les aspects cliniques se résument à un petit nombre de lésions différentes, peu caractéristiques d’une affection : épaississement ou, à l’inverse, amincissement, craquelures, ulcères. Souvent, seul l’examen histopathologique d’une biopsie permet d’identifier la maladie et de mettre en place un traitement, s’il existe.

Les principales dermatoses des coussinets se présentent sous la forme d’un épaississement ou d’une ulcération. De nombreuses maladies peuvent être responsables d’une atteinte de cette zone. Elles font aussi partie du complexe plus général des pododermatites, décrites dans un article précédent du Point Vétérinaire [1].Maladies virales • Des cas d’épaississement des coussinets chez des chiots atteints de maladie de Carré ont été rapportés sous le nom de hard pad disease (maladie des coussinets durcis). • Scott a décrit l’existence de cornes cutanées localisées aux ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK