Le point Vétérinaire n° 273 du 01/03/2007
 

NEUROLOGIE CHEZ LES BOVINS

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Rodolphe Paté*, Hameline Virevialle**, Jean-Laurent Thibaud***, Stéphane Blot****, Christophe Desbois*****, Bérangère Ravary******, Renaud Maillard*******, Yves Millemann********


*Pathologie du bétail
**Clinique équine
***Neurobiologie
****Reproduction animale
*****Chirurgie
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
******Pathologie du bétail

Une génisse charolaise âgée de huit mois présente un cornage persistant après un traitement médical. Une laryngoplastie est mise en œuvre. Le cornage disparaît et la génisse reprend sa croissance.

Résumé

Un veau charolais présente une dyspnée inspiratoire aiguë et un bruit évoquant un cornage (stridor). Mannheimia haemolytica est isolé du liquide d’aspiration transtrachéale. L’endoscopie met en évidence des cartilages aryténoïdes œdémateux et immobiles. Une hémiplégie laryngée gauche est diagnostiquée après un examen électromyographique. Le traitement médical de première intention (antibiotiques et corticostéroïdes) améliore un peu l’état de l’animal. Une laryngoplastie est pratiquée à l’aide d’un fil qui provoque l’abduction du cartilage aryténoïde. La génisse est retournée en production, mais son retard de croissance n’a pu être complètement rattrapé.

La paralysie laryngée est une maladie largement décrite dans l’espèce équine [14]. Elle se manifeste classiquement par un bruit de cornage. Ce bruit peut aussi survenir chez les bovins. Selon le son émis, ce type d’affection est appelé laryngite striduleuse (stridor en anglais) ou toux de chien [3, 12]. Pour des raisons de coût, ce cornage est rarement exploré, mais son côté spectaculaire peut motiver une demande des éleveurs, pour des bovins de bonne valeur génétique. Cet article présente un cas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous