Le point Vétérinaire n° 273 du 01/03/2007
 

FLUIDOTHÉRAPIE ET THÉRAPEUTIQUE INTRAVEINEUSE CHEZ LES BOVINS

Pratiquer

EN IMAGES

Anne-Marie Bélanger*, Sébastien Buczinski**, Mauricio Badillo***


*Clinique ambulatoire bovine, Faculté de médecine vétérinaire, CP 5000, St-Hyacinthe, Québec, J2S 7C6 Canada

La technique de pose d’un cathéter doit être rigoureuse, surtout lorsqu’il est laissé en place plusieurs jours.

La mise en place d’un cathéter intraveineux peut être indispensable lorsqu’un traitement réitéré ou de longue durée est envisagé. L’utilité de ce dispositif intraveineux est bien connue pour la réhydratation rapide ou prolongée lors de mammite toxique, de diarrhée ou pour l’administration de solutés à base de dextrose lors de stéatose, de diarrhées ou de mammites endotoxiniques. La pose d’un cathéter facilite aussi le maintien d’une anesthésie pour des interventions de moyenne durée en exploitation. Elle mérite aussi d’être envisagée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous