Le point Vétérinaire n° 273 du 01/03/2007
 

DERMATOLOGIE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

Se former

COURS

Emmanuel Bensignor

Consultant en dermatologie
et allergologie vétérinaire
(Rennes, Paris, Nantes)
6, rue de la Mare Pavée
35510 Cesson-Sévigné

Le diagnostic différentiel des pododermatites est vaste, et une anamnèse soigneuse, ainsi que des examens complémentaires sont essentiels pour préciser le diagnostic.

Résumé

Les lésions des pieds sont un motif fréquent de consultation. De nombreuses dermatoses peuvent en effet se localiser dans cette région. Cette partie du corps est fréquemment traumatisée par les contacts répétés avec le milieu extérieur lors de la marche, et elle est par ailleurs une zone aisée de léchage. Après avoir brièvement rappelé les caractéristiques anatomiques des pieds des carnivores domestiques, cet article passe en revue les principales causes d’atteinte podale chez le chien et le chat en différenciant les principaux motifs de consultation en pratique quotidienne (atteinte d’un seul pied, pied érythémateux, nodules et fistules podaux, ulcères podaux) avant d’envisager les particularités diagnostiques et thérapeutiques, et de proposer une conduite à tenir face à une pododermatite dans ces espèces.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...