Le point Vétérinaire n° 272 du 01/01/2007

REPRODUCTION DU CHIEN

Se former

CONDUITE À TENIR

XAVIER LEVY

ENVA, Centre d’étude en
reproduction des carnivores,
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort

Les prostatites sont d’origine infectieuse dans seulement un tiers des cas. Une démarche diagnostique raisonnée permet de justifier auprès du propriétaire un traitement antibiotique spécifique, long et onéreux.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : examen clinique

Étape 2 : échographie abdominale et biopsie échoguidée

Étape 3 : bactériologie

Étape 4 : traitements médical et/ou chirurgical

La prostate est l’unique glande accessoire de l’appareil génital du chien mâle. Elle est sujette à diverses affections dont la prostatite, qui se définit comme une inflammation du parenchyme prostatique. Cette inflammation est souvent présente en cas de prostatisme, mais la présence de bactéries est plus rare (un cas sur trois). Afin de choisir le traitement le plus adapté, il convient de diagnostiquer précisément une prostatite et d’explorer la composante infectieuse de celle-ci. En effet, la prostatite est souvent secondaire à ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK