Le point Vétérinaire n° 271 du 01/12/2006
 

GASTRO-ENTÉROLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Guillaume Humbert

Clinique vétérinaire
96, avenue du 8-Mai-1945
86000 Poitiers

Une lymphangiectasie secondaire à une entérite lymphoplasmocytaire est diagnostiquée chez un chien. Le traitement immunosuppresseur aboutit à une rémission complète.

Résumé

Un chien âgé de deux ans est présente en consultation pour une perte de poids et une diarrhée chronique. L’examen clinique et les résultats des examens complémentaires font suspecter une enteropathie exudative. L’endoscopie digestive a permis la réalisation de biopsies. L’examen anatomopathologique des prélèvements conclut a une lymphangiectasie. La mise en place d’un traitement immunosuppressif permet d’aboutir a une guérison totale du chien. Aucun signe de rechute n’est observe plus de deux ans après l’arrêt du traitement.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...