Le point Vétérinaire n° 270 du 01/11/2006
 

Se former

CARDIOLOGIE

François Serres*, Grégory Jouvion**, Vassiliki Gouni***, Valérie Chetboul****, Jean-Louis Pouchelon*****


*Unité de cardiologie, ENVA
**UMR 703 Inra/ENVN
***Unité de cardiologie, ENVA
****Unité de cardiologie, ENVA
*****UMR Inserm-ENVA U 660
******Unité de cardiologie, ENVA
*******UMR Inserm-ENVA U 660

Un chatte de race burmese, stérilisée, et âgée de six ans, est référée à la consultation de cardiologie pour explorer un épanchement pleural.

En raison d’une dyspnée aiguë présentée par l’animal, une ponction pleurale est effectuée en urgence.L’analyse du liquide d’épanchement est en faveur d’un chylothorax (exsudat blanc laiteux riche en triglycérides, en granulocytes neutrophiles et en petits lymphocytes).Aucun antécédent n’est rapporté par les propriétairesAu cours de l’examen clinique, l’animal est nettement polypnéique (fréquence respiratoire = 70 mouvements par minute) malgré la ponction de 200 ml de liquide pleural effectuée la veille.La fréquence cardiaque est élevée (180 à 200 battements par minute), avec un rythme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous