Le point Vétérinaire n° 270 du 01/11/2006

IMAGERIE MÉDICALE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Juliette Besso

Consultante itinérante
en imagerie médicale
Imagerie Médicale
Vétérinaire XV
10-12, rue Robert-de-Flers
75015 Paris

Depuis peu, les scanners à usage vétérinaire se multiplient en France. Cet examen ne saurait remplacer les autres méthodes d’imagerie médicale.

Le scanner a-t-il réponse à tout ? Non, évidemment : dans le cas contraire, les autres techniques d’imagerie n’auraient plus lieu d’exister. Après un rapide rappel du principe du scanner, des avantages, des qualités, des propriétés et des inconvénients de chacune des techniques d’imagerie disponibles en médecine vétérinaire en 2006, la place du scanner est évaluée dans l’examen des différentes parties du corps : tête (encéphale et structures péri-encéphaliques), colonne vertébrale, squelette appendiculaire, thorax et abdomen.Principe du scanner Un faisceau de rayons X tourne ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...