Le point Vétérinaire n° 270 du 01/11/2006
 

IMAGERIE MÉDICALE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Juliette Besso

Consultante itinérante
en imagerie médicale
Imagerie Médicale
Vétérinaire XV
10-12, rue Robert-de-Flers
75015 Paris

Depuis peu, les scanners à usage vétérinaire se multiplient en France. Cet examen ne saurait remplacer les autres méthodes d’imagerie médicale.

Le scanner a-t-il réponse à tout ? Non, évidemment : dans le cas contraire, les autres techniques d’imagerie n’auraient plus lieu d’exister. Après un rapide rappel du principe du scanner, des avantages, des qualités, des propriétés et des inconvénients de chacune des techniques d’imagerie disponibles en médecine vétérinaire en 2006, la place du scanner est évaluée dans l’examen des différentes parties du corps : tête (encéphale et structures péri-encéphaliques), colonne vertébrale, squelette appendiculaire, thorax et abdomen.Principe du scanner Un faisceau de rayons X tourne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous