Le point Vétérinaire n° 269 du 01/10/2006
 

PV

DERMATOLOGIE DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Christophe Soyer

Clinique vétérinaire
2, rue de la Croix-de-Rome
78490 Montfort-l’Amaury

Des lésions spectaculaires et d’apparition soudaine sont présentes sur le chanfrein d’une chienne golden retriever. La biopsie révèle une furonculose éosinophilique d’excellent pronostic.

Résumé

Une chienne golden retriever est présentée pour une furonculose éosinophilique. Cette affection touche des chiens jeunes adultes de grande race. Elle est caractérisée par l’apparition brutale de nodules prurigineux et rapidement ulcérés sur la face, notamment le chanfrein. L’étiologie est mal connue, mais une hypersensibilité à des piqûres d’insectes ou une allergie de contact sont suspectées. Les commémoratifs et les examens cytologiques et anatomo­pathologiques permettent d’établir le diagnostic. Le traitement fait appel à la corticothérapie, qui donne d’excellents résultats en quelques jours.

Une chienne golden retriever, stérilisée, âgée de trois ans, est référée à la consultation de dermatologie à la suite de l’apparition soudaine de furoncles sur le chanfrein. Un traitement antibiotique à base de céfalexine (Rilexine 600® 15 mg/kg matin et soir, par voie orale), mis en place depuis une semaine, n’a apporté aucune amélioration. Les lésions sont de plus en plus extensives et douloureuses.Cas clinique 1. Commémoratifs Cette chienne a présenté en deux années trois épisodes de dermatite pyotraumatique, qui ont rétrocédé à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous