Le point Vétérinaire n° 268 du 01/09/2006
 

OLIGO-ÉLÉMENTS CHEZ LES VACHES LAITIÈRES

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Régis Rupert

Clinique vétérinaire
La Barre
49120 Melay

Dans un troupeau laitier, diverses manifestations de carence en oligo-éléments sont observées, en particulier en iode. Une correction ciblée ne suffit pas. Une eau fortement chlorée est distribuée depuis peu.

Résumé

L’apparition massive et brutale de verrues sur les trayons chez les primipares d’un élevage de prim’holstein conduit à suspecter des carences en oligo-éléments. Celles-ci sont confirmées pour l’iode, le zinc et le sélénium par des analyses sanguines. Une complémentation adaptée permet d’obtenir la disparition des verrues, mais d’autres manifestations cliniques apparaissent : vaches couchées normo-calcémiques, œdèmes mammaires, goitre, mortinatalité. Une carence secondaire est envisagée. Une surchloration importante de l’eau d’abreuvement pourrait être à l’origine de ces signes. L’effet antithyroïdien du chlore a été montré à divers niveaux : la fixation, le relargage et l’excrétion des métabolites iodés dans l’organisme seraient perturbés.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...