Le point Vétérinaire n° 268 du 01/09/2006
 

CANCÉROLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Esteban Pujol*, François Serres**


*ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort
**Service de médecine
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort

Un lymphome gastrique primaire, affection très rare chez le chien, est diagnostiqué chez un beauceron. Une polychimiothérapie peut être mise en place, mais le pronostic reste extrêmement sombre.

Résumé

Un beauceron mâle présente des vomissements chroniques et un amaigrissement depuis quinze jours. Une masse est palpée dans la partie craniale de l’abdomen. Un lymphome malin avec infiltration de la paroi gastrique est diagnostiqué à l’examen échographique et cytologique. Un protocole de chimiothérapie COPA modifié (L-asparaginase, cyclophosphamide, Oncovin®, prednisone, adriamycine) est mis en place. Une semaine plus tard, l’animal est euthanasié en raison de son très mauvais état général. Le lymphome primaire de l’estomac est rare chez le chien et les signes cliniques ne sont pas spécifiques. La cytoponction échoguidée permet un diagnostic rapide et sûr. Le pronostic de cette affection est toujours sombre.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...