Le point Vétérinaire n° 268 du 01/09/2006

MALADIE HÉRÉDITAIRE DU CHIEN

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Alexandre Balzer

Route de Gannat
03700 Bellerive-sur-Allier

La fièvre familiale du shar-pei est une affection rare dont les conséquences sont dramatiques. Une amyloïdose rénale se développe dans 25 % des cas.

La fièvre familiale du shar-pei est une maladie inflammatoire héréditaire, caractérisée par une mauvaise régulation des voies normales de l’inflammation. Cette affection est décrite dans la littérature anglosaxonne sous les noms de “familial shar-pei fever” (FSF), “Chinese shar-pei fever syndrom” ou encore “swollen hock syndrome” (SHS). Elle présente de nombreuses similitudes avec une affection humaine, la fièvre familiale méditerranéenne.Une maladie évoluant sous forme de crises La fièvre familiale du shar-pei est une maladie du chiot et du jeune adulte qui apparaît ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK