Le point Vétérinaire n° 267 du 01/07/2006

DOSAGES D’OLIGO-ÉLÉMENTS CHEZ LES BOVINS

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Pierre-Emmanuel Radigue*, James Husband**


*Clinique vétérinaire
rue Sébastien Keller
54300 Lunéville
**Clinique vétérinaire
rue Sébastien Keller
54300 Lunéville

De nouveaux seuils de carence émergent pour les dosages d’iode inorganique plasmatique. Des analyses, en particulier post-mortem, permettent d’asseoir un diagnostic.

Le dosage de l’iode inorganique plasmatique (IIP) est utilisé pour objectiver une carence en iode chez les bovins et les ovins. Un laboratoire privé, spécialisé dans les explorations fonctionnelles en oligo-éléments (NBVC-Iodolab), proposait jusqu’à présent des intervalles de référence issus de sa propre expérience. Divers experts en biochimie lui reprochaient un manque de validation scientifique. Il y a quelques mois, le Veterinary Laboratories Agency, organisme d’état basé à Luddington au Royaume-Uni, a diffusé des valeurs d’iode dosées chez les bovins ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK