Le point Vétérinaire n° 267 du 01/07/2006

PROTECTION ANIMALE

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

Sur demande du DSV, le procureur de la République peut requérir l’euthanasie ou l’abattage d’office d’un cheptel sous-alimenté.

1. Les faits : Sous-alimentation majeure Pendant l’hiver 2002-2003, le cheptel bovin de M. Éleveur fait l’objet de plusieurs signalements qui amènent les services vétérinaires départementaux à enquêter. Selon les constatations d’un vétérinaire en mars 2003, les animaux à l’intérieur des bâtiments ne disposent pas de litière et s’enfoncent dans une couche épaisse de fumier mou. Ils n’accèdent pas à l’eau en permanence. Les bêtes sont maigres, voire cachectiques. Plusieurs sont couchées sans pouvoir se relever. Neuf bovins vus à l’extérieur sont maigres. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK