Le point Vétérinaire n° 266 du 01/06/2006
 

AFFECTION MAMMAIRE ÉMERGENTE BOVINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Matthieu Bravard*, Ellen Schmitt-van de Leemput**


*Clinique vétérinaire,
1, rue Pasteur,
53700 Villaines-La-Juhel
**Clinique vétérinaire,
1, rue Pasteur,
53700 Villaines-La-Juhel

Qu’ils détériorent le taux cellulaire de tank ou qu’ils provoquent des atteintes subcliniques chez les génisses ou aiguës chez une vache, les staphylocoques coagulase négatifs ne sont plus à ignorer.

Résumé

Trois cas d’infection de cheptel par des staphylocoques coagulase négatifs (SCN) sont décrits. Dans les deux premiers, des SCN sont isolés lors d’une hausse des comptages cellulaires individuels après le vêlage, chez des multipares taries sans antibiotiques (premier cas) et chez des primipares (deuxième cas). Dans le troisième cas, un SCN est isolé d’une mammite de type “colibacillaire”.

Dans les élevages laitiers à bon niveau de maîtrise sanitaire, les SCN sont de plus en plus fréquemment identifiés. En raison du nombre élevé d’espèces que comprend cette famille, la pathogénie et l’expression clinique des infections mammaires à SCN sont variées. Malgré un fort taux de guérisons spontanées, les infections à SCN peuvent persister pendant toute la lactation et détériorer les performances économiques d’un troupeau. Un traitement précoce est donc conseillé. Un antibiogramme est en outre nécessaire, car de nombreuses antibiorésistances sont décrites.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...