Le point Vétérinaire n° 265 du 01/05/2006
 

MALADIES INFECTIEUSES DES OISEAUX

Pratique

CAS CLINIQUE

Sabrina Dehay*, Patrick Belli**, Lionel Zenner***


*Unité d’Anatomie-
Pathologique,
ENV de Lyon,
69280 Marcy-l’Étoile
**Unité de Parasitologie,
ENV de Lyon,
69280 Marcy-l'Étoile
***Unité de Parasitologie,
ENV de Lyon,
69280 Marcy-l'Étoile

Après l’introduction de jeunes perruches ondulées dans un élevage, des cas de diarrhée avec anorexie et amaigrissement sont observés. Un diagnostic de mégabactériose est établi grâce à la cytologie et à l’histologie.

Résumé

Des cas de diarrhée et une mort subite sont observés après l’entrée de jeunes dans un élevage de perruches ondulées. Aucune amélioration n’est notée après gavage, vermifugation et antibiothérapie à l’initiative de l’éleveuse et les animaux affectés meurent en une à deux semaines. L’examen cytologique du contenu digestif et l’examen histologique du proventricule après l’euthanasie et l’autopsie d’un oiseau malade montrent la présence d’un grand nombre de “mégabactéries” (Macrorhabdus ornithogaster). Un traitement à base d’amphotéricine B(1) de l’ensembledel’effectif est décidé. Aucune récidive n’est observée par la suite. La mégabactériose est une mala­die encore mal connue qui se traduit par un syndrome d’amaigrissement chronique et des morts subites chez les perruches ondulées. Une thérapie antifongique permet de contrôler l’infection sans l'éradiquer.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...