Le point Vétérinaire n° 265 du 01/05/2006

EN COMPÉTITION HIPPIQUE COMME À L’ÉCHAUFFEMENT

Pratiquer

LEGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

Un cavalier à l’échauffement pour une compétition n’accepte pas forcément le risque que son cheval soit botté par un autre qui a fini de concourir.

1. Les faits : Ruade au paddock Le 21 avril 2001, M. Cavalier vient d’achever avec sa jument un concours de saut d’obstacles. Il quitte l’enceinte du parcours en passant par le paddock d’échauffement. Il longe l’enclos au pas. Sa monture porte alors un violent coup de sabots, qui blesse le membre postérieur droit du cheval de M. Laselle, lequel s’apprêtait à concourir. M. Laselle assigne M. Cavalier en responsabilité et indemnisation devant le tribunal de grande instance, sur le fondement de l’article ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK