Le point Vétérinaire n° 265 du 01/05/2006
 

ENDOCRINOLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Marianne Juès*, Pauline de Fornel-Thibaud**, Dan Rosenberg***


*6, route des postillons,
92310 Sèvres.
**Unité de Médecine,
ENV d'Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort
***Unité de Médecine,
ENV d'Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort

Une jeune chienne âgée de trois ans présente de l’anorexie et des vomissements chroniques. L’hypothèse diagnostique de maladie d’Addison est confirmée par un test de stimulation à l’ACTH.

Résumé

Une chienne grœnendael âgée de trois ans présente une anorexie, un abattement et des vomissements chroniques. Les examens complémentaires mettent en évidence une insuf­fisance rénale, une hyponatrémie discrète et une hyperkaliémie modérée. Le diagnostic de maladie d’Addison est confirmé par un test de stimulation de la cortisolémie par l’ACTH. Le traitement substitutif en glucocorticoïdes et en minéralo­corticoïdes permet la disparition des symptômes. La maladie d’Addison doit être suspectée lors d’abattement, de vomissements et d’anorexie, chez tout chien jeune, en particulier s’il s’agit d’une femelle. Elle se manifeste ici par des symptômes et des modifications biologiques peu marqués (isosthénurie, modifications discrètes de l’ionogramme). L’hypocortiscolisme, révélé par un test de stimulation à l’ACTH, associé à un hypo-aldostéronisme (hyperkaliémie et hyponatrémie) confirme le diagnostic.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...