Le point Vétérinaire n° 264 du 01/04/2006

RÉSISTANCES AUX BÊTA-LACTAMINES

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Jean-Yves Madec*, Danièle Meunier**


*Unité bactériologie bovine
et sécurité des viandes,
Afssa Lyon
31, avenue Tony-Garnier
69364 Lyon Cedex 07
**Unité bactériologie bovine
et sécurité des viandes,
Afssa Lyon
31, avenue Tony-Garnier
69364 Lyon Cedex 07

Pour la première fois en France, des souches de colibacilles résistantes aux céphalo-sporines de 3e génération ont été caractérisées chez les bovins, les porcs et les volailles.

Les bactéries sont douées d’un étonnant pouvoir d’adaptation, souvent par modification de leur patrimoine génétique. Une fois adaptées, elles peuvent transmettre le nouveau caractère à leur lignée ou à d’autres souches de la même espèce, voire d’une espèce différente. Il en va souvent ainsi de l’antibiorésistance. Observé dès la découverte de l’intérêt de la pénicilline G contre les infections à staphylocoque doré, ce phénomène n’est devenu un sujet de préoccupation que tardivement. Il constitue pourtant une menace pour la santé ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...