Le point Vétérinaire n° 264 du 01/04/2006
 

Se former

CARDIOLOGIE

François Serres*, Valérie Chetboul**, Carolina Carlos Sampedrano***, Jean-Louis Pouchelon****


*Unité de cardiologie, ENV d’Alfort
**Unité de cardiologie, ENV d’Alfort
***UMR INSERM-ENVA U660, 7 av. du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex
****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort
*****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort
******UMR INSERM-ENVA U660, 7 av. du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex

Un chat de race burmese, mâle castré, âgé de huit ans, est présenté à la consultation de cardiologie pour l’exploration d’une bradycardie détectée par le vétérinaire traitant lors d’une consultation vaccinale.

• Aucun antécédent pathologique n’est rapporté par les propriétaires. L’examen clinique ne montre pas d’anomalie de coloration ou de perfusion des muqueuses. La fréquence et l’amplitude des mouvements respiratoires sont normales. L’examen cardiovasculaire révèle une fréquence cardiaque basse (110 à 120 battements par minute) associée à un rythme régulier. Le pouls, synchrone, est bien frappé. Lors de l’auscultation, les bruits cardiaques sont d’intensité normale et aucun bruit supplémentaire n’est détecté.Examens complémentaires Un examen électrocardiographique est réalisé dans un premier temps afin d’explorer la bradycardie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous