Le point Vétérinaire n° 263 du 01/03/2006
 

CAUSES DE DYSPNÉE ET DE DYSPHAGIE CHEZ LES BOVINS

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Sébastien Buczinski*, Anne-Marie Bélanger**


*Département des sciences
cliniques
Faculté de médecine vétérinaire
de Saint-Hyacinthe,
Université de Montréal
Québec, J2S 7C6, Canada
**Département des sciences
cliniques
Faculté de médecine vétérinaire
de Saint-Hyacinthe,
Université de Montréal
Québec, J2S 7C6, Canada

Une génisse âgée de neuf mois présente une masse parotidienne gauche. Une exploration chirurgicale permet de diagnostiquer une rupture d’anévrisme de la carotide.

Résumé

Une génisse holstein à fort potentiel génétique présente depuis trois semainesunemasseen région parotidienne gauche. L’examen échographique montre de multiples logettes qui contiennent un liquide anéchogène. La ponction oriente vers une inflammation suppurative associée à une hémorragie, mais le liquide prélevé s’avère stérile. Un traitement à base d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires et une fluidothérapie sont administrés. L’animal subit unetrachéotomie, puis une ruminotomie pour assurer son alimentation car son état se détériore. L’aspect échographique de la masse évolue (encapsulation, aspect hétérogène). L’exploration chirurgicale révèle une cavité remplie de caillots sanguins. Une hémorragie provoque la mort de l’animal. Selon les espèces, l’étiologie des anévrismes peut être génétique, parasitaire ou nutritionnelle. Une origine traumatique est probable dans ce cas. Le pronostic des anévrismes artériels est sombre.

De nombreuses affections des bovins se manifestent par une dyspnée inspiratoire. Les cas d’anévrisme artériel à l’origine de dyspnée sont rares. Un anévrisme de l’artère carotide commune chez un mouton présentant des difficultés respiratoires a déjà été rapporté [15]. L’affection a été récemment décrite chez deux bovins adultes (une vache holstein et une charolaise) [5]. Dans les deux cas, l’anamnèse n’a pas permis de déterminer la cause de ces anévrismes. L’évolution a été fatale malgré les tentatives de traitement de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous